Méthodologie

Particip’ACTIF : 

Comment entrer dans la vie énergétique d’un village de 645 habitants !

Ce nouveau  Workshop (rencontre entre habitants et étudiants  de l’école nationale supérieure d’architecture de Paris la Villette et du Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués de la Cité scolaire Raymond Loewy), organisé sous la forme d’une résidence par didattica et d’autres partenaires locaux (la commune de Soumans, le Pays Combraille en Marche, l’intercommunalité…) aura lieu à Soumans début février 2018 sur le thème :

Quel avenir énergétique pour Soumans ?

….bourg à énergie positive

Le thème Energ’ETHIQUE

L’objectif de la résidence est d’étudier les possibilités d’évolution du bourg sous l’angle de l’énergie. Au-delà des questions techniques (consommation et production d’énergie), il s’agira d’adopter une approche globale en réfléchissant à l’évolution des usages, des modes de vie, de l’urbanisme, des équipements, de l’espace, des paysages issus de la transition énergétique. Quel serait l’avenir énergétique de Soumans ? Comment un bourg rural peut-il innover à partir d’une approche originale de l’énergie ?

Le principe particip’ACTIF

La résidence amènera les étudiants à rencontrer les habitants futurs usagers, à échanger sur le sujet, à exposer leurs idées aux élus lors de moments privilégiés de manière à penser le projet en relation étroite avec les populations concernées. Le travail associera les compétences des étudiants architectes et designers, en veillant à la dimension soutenable du projet. Ils s’appuieront sur des interventions de professionnels, d’experts et une situation de coproduction avec les habitants et les acteurs locaux.

En tant qu’association issue de l’éducation populaire, didattica cherche à développer ces temps de coopérations entre étudiants et avec des habitants.

Pour Soumans, nous avons cherché à contacter les habitants/usagers/populations concernées par le thème de l’énergie à différents titres (élus, commerçants, agriculteurs, gérants d’associations, seniors, enfants, autres actifs…). Ces « catégories » d’acteurs sont devenues nos portes d’entrées pour impliquer tout un chacun selon ses visions et attentes vis à vis de la question de l’énergie.

Pour rappel, le workshop 2017 sur le thème de la culture à Auzances avait pour entrées : les pratiques amateurs et professionnelles (le son, les arts plastiques, les arts vivants, les pratiques amateurs, la mémoire, les collaborations).  

Cette entrée par les « catégories » d’acteurs permet de laisser le champ libre aux différents possibles « avenirs » de la commune de Soumans.

Nous avons donc établi 6 catégories d’acteurs :

  • les agriculteurs : il a été recensé 31 fermes et autres activités liées au monde agricole (locations de matériels, engrais…)
  • les entrepreneurs : 5 entrepreneurs dans la construction, 1 garage automobiles, 1 marchand de meuble
  • les commerçants et services à la personne qui sont localisés à Soumans : 11 commerces (alimentation, informatique, pharmacie, coiffeur, bar-restaurant, poste-bibliothèque…), et services à la personne (espace vert, cabinet d’infirmière, confection de pâtisserie traditionnelle)
  • les associations : 19 qui couvrent très largement différents domaines : art-scène, sport-danse, culture, pédagogie, social, nature-animaux-environnement, solidarité-mémoire
  • les seniors et retraités : 6 dont le président et les deux co-présidentes du club du 3ème âge, et autres membres
  • les élus et personnel de la commune : 15 conseillers  et  la secrétaire de mairie

Soumans présente un bon exemple du petit village avec tous les services indispensables pour une relative autonomie (Poste, Vival, Coiffeur, Service Informatique, Pharmacie, Bar-restaurant, Bibliothèque, Pharmacie, Mairie …).

Une première question que vont se poser les étudiants sera :  « que faut-il ajouter/ou/améliorer à ce système déjà « autonome » et qui permet de limiter les déplacements des habitants ? »

Les caractéristiques de la population sont les suivantes : nombreuses personnes âgées, les actifs travaillent hors du territoire de Soumans et souvent hors de Creuse, en Allier à Montluçon, qui possède une forte attractivité économique et qui est situé à une trentaine de kilomètres. Cette dépendance à la sous-préfecture de l’Allier se fait au dépend du chef lieu Boussac pourtant situé à une dizaine de kilomètres. C’est la raison pour laquelle Soumans apparaît comme un « village dortoir », prisé par certains  actifs .

Le village de Soumans possède une maternelle et CP, les regroupements pédagogiques intercommunaux se situent dans les communes alentours à Lavaufranche pour les CM1-CM2, à Bord-Saint-Georges pour les CE1-CE2.

Nous voici au cœur de la problématique des transports journaliers :

  • Que faut-il ajouter/ou/améliorer à ce système déjà « éclaté » et qui permet de limiter les déplacements des habitants ?

Les actifs sont dynamiques à plus d’un titre, de nombreux élus ou agriculteurs sont aussi dirigeants ou référents d’associations. Il a été recensé 19 associations avec des buts parfois multiples (donc présentes dans différentes catégories).

didattica a donc d’abord établi un listing de coordonnées en partenariat avec la commune. Les moyens de communication sur cet événement ont été nombreux (mails, affiches, urnes dans les commerces et services publics de Soumans, pour recueillir les bulletins de réponses des habitants sur leur engagement participatif, articles de presse, bulletin municipal, radios locales…).

Il a été mis en place 6 ateliers participatifs à destination de la population (lundi 5 février 2018 entre 14 et 16 heures ou entre 16 et 18 heures, mardi 6 février 2018 entre 8 et 10 heures ou entre 10 et 12 heures, entre 14 et 16 heures ou entre 16 et 18 heures), pour que les habitants puissent interagir avec les étudiants.

D’autres temps d’échange et de validation sont prévus à la salle des fêtes de Soumans (mercredi 7 février 2018 à 19h présentation aux élus, vendredi 9 février 2018 à 19h30 présentation publique).

Nous avons pu constaté que le contact direct par téléphone reste le meilleur moyen pour présenter l’action, la démarche et demander la participation des habitants. C’est en effet un moyen de sensibilisation très personnel, qui accueille la mobilisation, la soutient et la valide. Dans cette perspective d’implication des habitants, de nombreuses visites de sites ont été programmées par des gérants de fermes agricoles, ou des particuliers soucieux de leur propre environnement et qui souhaitent faire partager leur expérience (une habitante vivant dans un quartier et maison écologique, un habitant en autonomie énergétique…).

Le maître mot de ce workshop est l’expérimentation. Nous attendons des étudiants qu’ils nous étonnent avec des propositions touchant la « relève énergétique ».

Nous espérons donc compter des habitants très nombreux à venir définir avec les étudiants d’architecture et de design l’avenir énergétique de Soumans, un « bourg à énergie positive » pas comme les autres…

Merci de suivre notre démarche sur le site internet ! https://workshopsoumans.wordpress.com

Publicités